Bataille dans le Vexin en 1066

Aller en bas

Bataille dans le Vexin en 1066 Empty Bataille dans le Vexin en 1066

Message  Nephalem le Lun 19 Nov - 11:52

Novembre 1066. Guillaume le Conquérant est en route vers Londres pour prendre la couronne d'Angleterre après sa fameuse victoire à Hastings le 14 octobre. En Normandie, sa femme Mathilde dispose des pleins pouvoirs pour faire régner l'ordre et la justice dans le duché. Or les troupes normandes sont loin de leurs terres et plusieurs seigneurs tentent d'en profiter pour prendre quelques parcelles de terre, dont le Roi de France, Philippe Ier, qui malgré son jeune âge voit déjà le Duc de Normandie comme une menace pour son royaume. Les siècles qui suivent ne le contrediront pas, visionnaire ce jeune roi !
Mais il a passé un accord de non agression avec Guillaume et ne peut intervenir directement dans un conflit armé. Il demande à l'un de ses bannerets, Raoul Comte de Valois et du Vexin, de réduire l’influence du conquérant en prenant quelques terres. Celui-ci s'exécute en revendiquant la partie normande du Vexin et lève son armée aux frontières de la Normandie.
Mais Mathilde est entourée de quelques loyaux seigneurs dont Richard Comte d'Evreux qui va prendre les armes pour défendre sa suzeraine et protéger ses terres. Cependant, manquant cruellement d'hommes partis vers d'autres horizons, il va recruter quelques guerriers errants comme mercenaires.

Nous utilisons le scénario de la bataille pour les deux ponts mise à jour par HobbyShop, Raoul Comte de Valois et de Vexin utilisant une faction Carolingienne tandis que Richard Comte d'Evreux utilise une faction Normande.

Bataille dans le Vexin en 1066 Saga0111
Les protagonistes de la bataille se retrouvent à la frontière de leurs terres, le long d'un affluent de l'Eure. Seuls deux ponts permettent le passage d'une rive à l'autre. Raoul le Franc choisit de déployer ses troupes sur les deux points de passage tandis que Richard le Normand semble vouloir forcer le passage par le pont en pierre. Après les piques verbales annonçant les hostilités, Raoul est le premier a agir en coordonnant la traversée de ses troupes par le frêle pont en bois.
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga0212
Ayant mis sa cavalerie en réserve, Richard lance dès le début de la bataille les chevaliers de sa propre maisonnée, décidés à en découdre rapidement. les fantassins francs ressentent de tout leur être les pas lourds des chevaux sur le sol humide, s'approchant inexorablement, avant de sentir une douleur lancinante d'un coup d'épée dans leur chair puis plus rien du tout. Les piétons se font balayer par la cavalerie normande.
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga0311
Mais leur élan est stoppé par la contre-charge franque. Raoul de Valois fait charger ses chevaliers qui traversaient le pont. C'est l'heure des lances secouées, des boucliers volant en éclats, une journée de l'épée, une journée rouge !
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga0411
La contre attaque met en pièce les chevaliers normands à l’exception de l'un d'entre eux. Devant ce massacre et surtout ne voulant pas perdre le contrôle de sa rive, Raoul envoi ses chevaliers harceler l'adversaire à coup de javelots. Mais ce n'est pas la seule menace car sur l'autre rive, les arbalétriers francs tirent des carreaux perforant les cotes de mailles des cavaliers. Il ordonne à ses propres arbalétriers et à ses archers de prendre les tireurs adverses pour cible.  
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga0511
Après les rudes combats contre l'élite normande et avoir encaissé quelques javelots de la cavalerie adverse, les chevaliers francs sont fièrement ancrés sur la terre normande. Leur Seigneur les rejoint pour les féliciter de leur bravoure. C'est à ce moment précis que l'on entend sur le champ de bataille un rugissement, une puissance voix s'écrit Dex Aïx ! Dex Aïx ! C'est le Seigneur Normand qui charge comme un fou furieux sur les chevaliers francs et les écharpent sous les yeux incrédules de Raoul de Valois.
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga0611
Pétrifié par la peur, Raoul doit se ressaisir rapidement car déjà les cavaliers normands qui suivirent leur seigneur le chargent frontalement. Il parvient à repousser ses assaillants de justesse, lui qui a quasiment les pieds dans le limon à défaut d'en avoir un dans la fosse.
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga0711
Richard d'Evreux profite alors de l'occasion pour porter le coup de grâce à son adversaire. Mais c'est un coup d'épée dans l'eau ! Sa ruade dans les chevaliers francs lui a pris une grande partie de ses forces et il n'en dispose plus lors de l'instant fatidique. Raoul de Valois ne peut faire mieux de son côté, la fatigue et les coups subits l'emportant sur sa vaillance.
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga0811
Finalement, Raoul tente un coup en traite en demandant à ses arbalétriers d'abattre le Seigneur normand maintenant à portée de tir. Mais Richard est un petit futé et fait exécuté à son cheval et à ses cavaliers une rapide retraite pour les mettre hors des tirs adverses. Isolé, Raoul retourne sur le pont, histoire d'éviter lui aussi un malheureux carreau d'arbalète perdu.
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga0911
L'intensité de la bataille entre la noblesse franque et normande est d'un certain réconfort pour les hommes d'armes qui, de fait, campent tranquillement sur leurs positions près des berges de la rivière. Et après un temps mort, le dernier chevalier normand se mettant dernière les lignes pour reprendre son souffle, c'est un nouvel assaut qui se prépare encore sur le pont en bois.
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga1011
Les cavaliers normands traversent enfin le pont. Raoul de Valois effectue son baroud d'honneur en éliminant 4 normands avant de tomber, laissant ainsi la voie libre à ses adversaires.
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga1111
Une fois lancée, les cavaliers percutent ensuite les arbalétriers francs mais hélas pour Richard, ses hommes tombent tous avec leurs adversaires.
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga1211
N'ayant plus aucune force d'action sur son flanc gauche, il est temps de lancer l'assaut sur le pont en pierre. Richard fait traverser aux guerriers errants le pont en pierre sous le couvert des tirs des archers. Bien que maintenant sans chef, les hommes d'armes francs pourraient fuir le combat mais ceux-ci décident de tenir leur position car après tout, les normands ne sont pas encore maître de la rive opposée.
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga1312
Cependant les guerriers errants repoussent les francs, il semble que le Seigneur normand leur ait promis une forte récompense, car ils poussent jusqu'à faire rompre la défense adverse. Pendant ce temps, Richard a pris la tête de ses arbalétriers et ensemble ils ont traversé la rivière par le pont en bois.
Bataille dans le Vexin en 1066 Saga1412
Dernier sursaut franc, les guerriers repoussent les mercenaires normands sur le pont mais l'arrivée des normands sur leur flanc fait flancher le moral des francs et met fin à la bataille.

Apprenant la défaite de son banneret, le roi prit conscience que le Duc de Normandie dispose d'hommes de confiance et que malgré son éloignement, le duché est toujours aussi bien défendu. Il lui faudra attendre encore plusieurs années pour menacer de nouveau ouvertement le futur Roi d'Angleterre car pour le moment d'autres puissants Ducs à l'ouest et au sud lui pose aussi des problèmes.

Si je vous raconte notre partie ce n'est pas seulement pour raconter une histoire autour d'une bataille, même si j'y prends plaisir ; c'est surtout pour faire une remarque sur la réadaptation du scénario sur la V2 réalisé par HobbyShop.
Ce qui suit n'est pas une remise en cause des adaptations des scénarios de la V1 pour la V2 par HobbyShop, au contraire je le remercie pour ce travail. Je tente d'apporter un point de vue constructif au scénario joué.
Le point principal ayant été modifié est que le premier joueur ne lance que 3 dés en début de partie sans pouvoir faire de relance. Ceci est reprit du scénario le Combat des Chefs (et de la mise à jour) et je comprends le raisonnement. Cependant, je ne sais pas si le plateau carolingien y est pour quelque chose mais Laurent et moi sommes tombés d'accord sur le fait que cela donne un important malus pour le premier joueur. Je m'explique, la configuration du terrain avec la rivière en plein milieu et le déploiement des troupes derrière la rivière bloquent le mouvement des troupes. De fait, la règle manœuvre est quasiment inexploitable (hormis pour transférer une unité d'un pont à l'autre à l'arrière des lignes mais ça le second joueur peut aussi le faire). Les seuls points de passage étant les ponts et les unités adverses pouvant être déployer à moins de L de l'entrée des ponts, les unités du premier joueur ne peuvent même pas exploiter cette règle pour les traverser. De fait, chaque unité doit être activée normalement (sans la règle manœuvre) donc débuter avec 3 dés pénalise le premier joueur et n'équilibre en aucun cas la partie. En revanche empêcher le premier joueur la relance de dés Saga lors du premier tour est effectivement une bonne idée afin de limiter les actions de celui-ci sans pour autant ne pas bloquer son attaque. Est-ce que d'autres joueurs ont joué ce scénario modifié et peuvent me dire s'ils ont eu le même sentiment ?


Dernière édition par Nephalem le Mar 20 Nov - 6:51, édité 5 fois

Nephalem

Messages : 207
Date d'inscription : 23/08/2012

http://sagallt.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Bataille dans le Vexin en 1066 Empty Re: Bataille dans le Vexin en 1066

Message  wilhelm le Lun 19 Nov - 21:20

Effectivement, l'effet "goulet" des ponts empêche d'utiliser la "manœuvre". Cependant, c'est compliqué d'avoir une attitude offensive avec 3 dés.

Même en étant prudent, à part utiliser le "nous sommes à vos ordres" sur une unité et un dé d'activation sur une autre pour permettre de bloquer les deux points de passage, le premier joueur ne peut guère faire davantage. Cela lui laisse deux dés sur son plateau pour affronter le tour adverse.
En V2, je vois encore le tour du premier joueur comme l'était le tour du deuxième joueur en V1 : c'est à dire un tour ou tu te renforces. Même en mieux puisque tu peux bouger un peu et tu n'es plus limité à 6 dés. Lors de ton tour 2 tu auras donc quasiment à coup sûr tes 8 dés sur le plateau.
Je n'ai jamais joué le plateau Carolingiens (ni contre d'ailleurs) mais avec le "proélium" ne faut-il pas un tour de chauffe pour monter les capacités ?
Peut-être que ce scénario ainsi que le plateau des Carolingiens accentue l'effet dont tu parles.

En tout cas la narration de votre partie est très bien Exclamation
wilhelm
wilhelm

Messages : 99
Date d'inscription : 13/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Bataille dans le Vexin en 1066 Empty Re: Bataille dans le Vexin en 1066

Message  hobbyone le Lun 19 Nov - 21:47

Super les gars bravo ;-)

_________________
Vous aimez jouer, nous aussi ! Studio Tomahawk
hobbyone
hobbyone
Admin

Messages : 838
Date d'inscription : 14/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bataille dans le Vexin en 1066 Empty Re: Bataille dans le Vexin en 1066

Message  laurent foucher le Mar 20 Nov - 7:46

en effet, j'ai traversé le pont au 1er tour car je n'ai pas voulu perdre de temps. C'est une connerie stratégique car ça ma foutu dedans pour le reste de la partie. J'aurais dû temporiser et passer le pont au 2eme tour avec mes 8 dés. Dans ce scénario, être le 1er joueur n'est pas un avantage, sauf à terminer son déploiement après son adversaire.

laurent foucher

Messages : 50
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bataille dans le Vexin en 1066 Empty Re: Bataille dans le Vexin en 1066

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum