Compte rendu: Scots vs Anglo-Saxons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Compte rendu: Scots vs Anglo-Saxons

Message  dude42 le Lun 17 Juil - 15:26

--== ATTENTION, CE COMPTE RENDU EST ECRIT EN ROLE PLAY. EXCUSEZ DES FAUTES ET BONNE LECTURE==--

L'avant garde Anglo-saxonne avait eu fort à faire ces derniers jours et un repos était bien mérité. Les pertes n'étaient pas forcément nombreuse mais les meilleurs gardes avaient péri dans la dernière bataille. Le jeune chef, prénommé Reeve, regardait ses hommes marqués par les récents combats.

" Faisons halte dans le prochain hameau, nous repartirons demain à l'aube afin de faire notre rapport sur les mouvements des Scots", dit il à ses hommes. "Nous avons en plus besoin de renfort pour maintenir en état la frontière, un détachement devrait arriver demain en fin de journée selon mes estimations."

Les Anglo-Saxons arrivèrent au hameau où les quelques villageois les accueillirent, ravis de voir une force armée amie faire une halte dans le village. Après un repas frugal, les hommes s'endormirent.

Le lendemain, alors que le soleil venait à peine de se lever, les hommes de Reeve furent réveiller en sursaut par les cris apeurés d'un des villageois.

"On nous attaque. A l'aide, aux armes ! Les scots ! Ils sont venus nombreux. Au nord !"

Ni une ni deux, Reeve et ses hommes s'emparèrent de leurs armes. Reeve hurla.

"Les femmes et les enfants, qu'ils se retranchent dans le bâtiment principal de la ville. Que les hommes capable de se battre s'équipent de ce qu'ils peuvent". Avant de se retourner vers ses hommes, une bonne vingtaine de guerriers. "Nous devons tenir et protéger la population: protéger les flancs de la bâtisse et résistons jusqu'à la tombée de la nuit, les renforts seront bientôt là. Montrons aux Scots comment nous nous battons sur notre Terre Natale !"



Petite précision pré compte-rendu:

Nous sommes deux joueurs débutants à Saga (moins de 5 parties chacun). Cependant, ayant l'habitude d'autres jeux de figurines (At-43, Warhammer Battle, Confrontation pour ne citer qu'eux), j'ai l'habitude des jeux de figurines comparé à mon adversaire qui est vraiment novice en la matière. Ayant déjà plusieurs compte-rendus en rôle play sur d'autres jeux, j'ai voulu me lancer sur un comte rendu de partie Saga. En gras sont notées quelques capacités saga utilisées lors de la partie

Pour faciliter la compréhension de la bataille nous avons joué le Scénario 5: Terre Natale où les Anglo-Saxons (moi) jouent avec 4 points saga et les Scots 6 points. Nous avons disposé les décors tour à tour et je me suis arrangé pour faire une sorte d'entonnoir juste au milieu du terrain. J'ai disposé ensuite mes trois bâtiments: un grand bâtiment (12 personnes maxi) au centre de ma zone de déploiement pour faire en sort que mon fameux petit entonnoir fonctionne et deux autres petits (8 personnes maxi) de part et autre du premier à une distance de L.

Pour la composition des factions:

Ango-Saxons:
Seigneur Monté
2*12 guerriers avec étandard
1*12 levées (Lances et boucliers)
Soit 4 dés Saga

Scots:
Seigneur à Pied
1*8 Gardes
1*4 Gardes
2*8 Guerriers
1*12 levées (Arcs)


Déploiement:
Comme énoncé dans l'introduction, je (A-S) me suis focalisé sur le bâtiment central, d'une part parce que j'avais placé mes décors en fonction de celui-ci et d'autre part parce que c'était le seul où je pouvais loger mes unités nombreuses. J'ai mis une de mes unités de guerriers avec mon seigneur sur le flanc gauche. Le flanc droit était occupé par la dernière unité de guerriers à ma disposition. J'ai opté pour un seigneur monté pour pouvoir plus facilement le déplacer d'un flanc à l'autre en cas de problème quitte à le sacrifier si c'était le prix à payer pour remporter la victoire.
Mon adversaire, novice à Saga mais aussi aux jeux de figurines, a placé devant ce fameux entonnoir, dans l'ordre: ses deux unités de guerriers en premier (dont l'une pouvant menacer le flanc droit) suivit derrière de ses levées et ses 8 gardes juste derrière avec le seigneur fermant la marche. La dernière unité de 4 gardes sur le flanc où était posté mon seigneur et une unité de guerriers. La suite, c'est Reeve qui vous le rapporte par son compte-rendu de bataille.

La tactique vu du défenseur:
Les Scots sont venus en nombre. Ils ne font jamais les choses à moitié. Mais grâce aux habitants, nos défenses sont en place et la tactique est simple: faire tenir les levées le plus longtemps possible dans le bâtiment principal. Les guerriers assurant les flancs prendront le relais pour protéger les villageois désarmés dans l'habitation et feront un évacuation par l'arrière de la maison afin d'aller sécuriser une autre habitation pour les éloigner du danger. Quant à moi, je ferai mon possible pour amener le renfort qui en aura le plus besoin. Pour que le plan réussisse, mes guerriers ont reçu l'ordre de ne jamais se tenir à porter de charge direct de l'ennemi et de maintenir leur position afin de recevoir une éventuelle charge.

1ere Heure (1tour)
Pour cette première heure, nous vîmes les scots se rapprocher tous en bloc. Les plus proches, les guerriers avancèrent en cadence d'un pas assurer suivit des 8 gardes. Je vis enfin leur chef, il avait le regard froid et avait l'air confiant. Ce pleutre laissa ses hommes avancer préférant rester en arrière. Quand j'y repense, tout ce que l'on m'avait dit sur les Scots étaient vrais, ce sont de bons guerriers mais leurs Seigneurs sont des couards. C'est alors que les levées ennemies nous prirent pour cible, les flèches s'abattant sur le bâtiment sans pour autant parvenir à faire de blessés. Il faut dire que nous avons fait en sorte de barricader les accès au gite devenu pour un temps une forteresse de fortune. Pour notre première heure, nous fîmes quelques mouvements d'ajustement et un rapide point tactique pour préparer le premier assaut.

2ème heure (2ème tour)
Ca y est, les premiers guerriers ennemis atteignirent la battisse. Mais nous étions bien préparés et nous n'avons pas été surpris par cette première vague ! Mieux encore, ces Défenseurs du Royaume firent tomber deux guerriers ennemis sous les yeux médusés de leur chef ! Pour qui nous prirent ils? Ce premier revers eut pour effet de faire avancer les 8 gardes dans l'axe centrale alors que les autres guerriers, gênés par leur confrère englué dans ce premier combat, décidèrent de faire mouvement faire le front droit. Voyant que nul danger n'était à signaler sur le flanc gauche mes guerriers se rapprochaient de l'entrée du bâtiment central où s’agglutinaient les guerriers ennemis pendant que je contournais par l'arrière la bâtisse pour porter secours au flanc droit. Les levées pendant ce temps là reprenaient leur force pour les futures évènements.

3ème heure (3ème tour)
Le cor ennemi retentit à nouveau afin de motiver les survivants. Ces derniers se lancèrent à nouveau à l'assaut de cette forteresse de fortune. Mes ces derniers, plus prudents que la dernière fois, ne parvinrent pas à affoler nos fiers défenseurs qui ne connurent encore une fois aucune perte. Mais la prudence de ces Scots leur permirent de ne pas céder du terrain et ne connurent aucune perte également.
Suite à ce statu quo, et faisant face à une unité de guerriers plus nombreuse et judicieusement hors de porté de charge direct, la deuxième unité de guerriers scots se ravisa et se replaça dans l'axe, se rapprochant des levées armées d'arc et juste devant l'unité de 8 gardes. Il commençait à y avoir du monde et la stratégie de l'entonnoir commençait à prendre forme. Le seigneur Scots décida de bouger et se porta à hauteur de son unité d'élite. La deuxième unité de gardes, plus petite et me voyant changer de flanc, commença à vouloir passer par le flanc gauche.
De notre côté, j'atteignis enfin le flanc droit alors que mes guerriers sur le flanc gauche se dirigèrent un peu plus vers l'entrée du bâtiment voyant que la première unité ennemie était prête à flancher et afin de s'éloigner définitivement des 4 gardes qui avaient alors un large bosquet à contourner. Les levées pendant ce temps là, s'accordaient un temps de repos court mais fort mérité.

4ème heure (4ème tour)
La horde ennemie commença cette quatrième heure sur de meilleurs hospices et affichèrent une détermination à toute épreuve. Et pour cause, il était maintenant inévitable que nous allions subir un double assaut en très peu de temps, nos levées ont eu fort à faire et pour cause. Le premier assaut vint de l'unité amoindrit de guerriers. Cette dernière n'avait connu que peu de résultat jusqu'à présent... Et n'en connurent pas davantage. Nos levées repoussèrent encore ces guerriers qui n'avaient surement jamais vu d'arme de leur vie à en croire leur performance. Mieux encore, un des leurs pêcha par excès de zèle et tomba au combat.
C'est alors que la deuxième unité de guerriers ennemie entreprit de charger à leur tour. Le chef scot, voulut à coup sur exploiter la fatigue de nos braves levées qui venaient à peine de repousser le premier assaut. Après avoir épuisé toutes leurs Réserve de combat et avoir usé de leurs armes faites De bois et d'acier, c'est Epaule contre épaule que nos fiers Défenseurs du Royaume repoussèrent les guerriers ennemis... sans subir aucune perte. Je ne connais aucun de ces gueux qui protègent corps et âmes ce bastion, mais nul doute que je préfère avoir dans mes rangs n'importe quel de ces gars que le meilleur des guerriers Scots !
C'est dans cette succession de succès et face à des Scots désabusés que je décida d'entreprendre une contre attaque afin de d'appuyer un peu plus notre domination. Je hurla alors aux guerriers du flanc gauche de lancer un assaut sur l'unité de guerriers  la plus affaibli et qui plus ait, à leur porté. L'ordre fut exécuter. Le choc des boucliers se fit entendre entre ces deux formations et le résultat fut sans appel: 3 des leurs tombèrent quand de notre côté nous connûmes notre première perte. Le succès était totale. Aussi décidai-je de me porter sur le flanc droit accompagner de prêt des autres guerriers afin de menacer à mon tour le flanc droit cette fois ci !

5ème heure (5ème tour)
Malgré la fatigue, cela ne paraissait pas sur nous et aucun de nous montrait signe de faiblesse. Les visages des Scots trahissaient une résignation face à notre solide défense. C'est dans un élan désespéré que les levées adverses saisirent leurs arcs et criblèrent d'une nouvelle volée la bâtisse imprenable. Et cette fois encore rien n'y fit. L'unité restante de 7 guerriers repartit inexorablement à l'attaque sans trop y croire. Là encore, rien n'y fit et aucune perte n'était à signaler des deux côtés. Enfin, voyant l’accès dans l'axe bloqué et qui n'allait pas progressé dans les heures à venir, le chef Scots tenta un éventuel contournement par le flanc droit mais il était déjà trop tard et ils étaient bien trop éloignés pour espérer quoi que ce soit, nous savions que nos renforts étaient proches de nous rejoindre.
Il était temps d'en finir, je lançai l'assaut seul face à l'unité de 7 guerriers qui avait échoué son assaut, laissant néanmoins mes guerriers proches de moi pour m'épauler au cas où les choses tourneraient mal, je sais que je peux compter sur eux. Bretwalda était avec moi et 2 guerriers supplémentaires tombaient pendant que je parvenais à parer les coups de ces couards.

6ème heure (6ème tour)
La victoire était proche... C'était inévitable. Les levées, une nouvelles fois tirèrent sur l'habitation. A nouveau, rien ne se passa. Les gardes sur les deux flancs s'avancèrent sans conviction. Peut être voulaient ils montrer leur talent d'ici la fin de cette campagne? Les guerriers Scots, quant à eux, perdu pour perdu, axaient leur stratégie sur la défense, paré pour tout contre attaque. En effet, envenimé par l'ivresse de la victoire, je pris une décision risquée, celle de m'aventurer avec les levées face aux deux derniers guerriers restant. Hésitant dans un premier temps, ces valeureux hommes d'armes me suivirent pour venir au contact de l'ennemi qui n'opposa que peu de résistance. Et encore une fois, aucune perte n'était à déclarer alors que l'unité de guerriers n'étaient plus.

7ème heure (7ème tour)
Vexé au plus au point d'avoir subi une telle défaite face à une formation moins nombreuse et moins entraînée que la leur, l'ennemi se mit à changer leur plan et me prit pour cible prioritaire... En effet, j'étais maintenant seul, loin de toute assistance de mes hommes pour me secourir, je ne pouvais compter que sur moi même. J’eus à subir les flèches des levées qui  m'épargnèrent là encore. Enfin, et dans un ultime mouvement, la charge des guerriers restant au nombre de 5 se fit sentir. Après plusieurs parades bien placées et en achevant un guerrier supplémentaire de ma lame, je vis dans le regard incrédule des rescapés qu'il ne pouvait lutter. C'est vraiment à croire que leur armes soient bien faites De bois et d'acier.
Puis soudain, la délivrance, un cor familier se fit entendre, les renforts étaient là. Les Scots ne demandèrent pas leur reste et tournèrent les talons et s'en retournèrent vers leur terre. Notre Terre Natale était sauvée.


Impression:
Les scots ne sont pas doués pour l'attaque mais mon adversaire a commis plusieurs erreurs de déploiements et de déplacements, aussi c'est elle (ou c'est une FILLE !) rendue compte que seuls 3 points saga avaient réellement combattu lors de la partie, surprotégeant son seigneur. Les anglo-saxons quant à eux, m'ont paru facile à prendre en main et disposent d'un panel plus adéquat pour agir et réagir à n'importe quelle situation.

Merci de m'avoir lu !

dude42

Messages : 4
Date d'inscription : 12/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu: Scots vs Anglo-Saxons

Message  Le Korrigan le Mer 19 Juil - 19:38

Merci Dude pour ce très joli compte-rendu! Un plaisir à le lire Very Happy

_________________
http://latanieredukorrigan.blogspot.ca/
avatar
Le Korrigan

Messages : 624
Date d'inscription : 11/03/2013
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum