Dispute pour un lopin de terre [partie démo à la boutique Cavalier 73]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dispute pour un lopin de terre [partie démo à la boutique Cavalier 73]

Message  jean le corbeau le Lun 17 Avr - 0:20

Hors donc, en ce samedi 15 avril, avec quelques compères de la Sawaaagh, nous avons occupé l'arrière boutique du sympathique petit magasin "Le cavalier 73" qui se trouve en la petite bourgade de Challes les eaux (73). Histoire de bien faire les choses, nous avons sortie un tas de figs et de décors pour une partie qui dura un bon morceau de la journée.

Objectifs doubles et fort simples : les Britanniques devaient brûler la petite colonie française de "Chute à Philèmon" et mettre à bas le petit poste du "Point au Castor". Les Français, évidement, c'est l'inverse.
Intrigue : Romance : le lieutenant des Rangers étant éperdument amoureux d'une fille de la colonie (Louise Tremblay) devait faire son maximum pour la rejoindre et l'enlever (parce que finir épouse d'un pouilleux anglais ... c’était pas vraiment un plan de carrière follement amusant pour la Louise).


Le champs de bataille : la colonie en bas à droite, le Poste du "Point au Castor" en haut et les Anglais qui arrivent par la gauche.


Le Poste occuper par un partie de Huron, par une compagnie des Franches de la Marine et un détachement des Bombardiers de Quebec (dans la tour) avec une petite pièce de marine.


Les anglais arrivent ! Le 44th et son artillerie mener par leur colonel (à cheval évidement).


De l'autre coté, ce sont les rangers et les guides mohawks qui se tapent les basses besognes : brûler la colonie. Mais leurs lieutenant aimerait bien mettre le feu autre part ... pig
Au centre (a droite de la photo), les milices coloniales ont prient un peu d'avance sur le reste de la colonne.


Comme bien des années plus tard, à la bataille de Bull Run, des civils sont venus assister au spectacle. Mais la chaleur les accablants, ces dames ont préférées se mettre à leurs aise.


Les jeunes filles nubiles n'ont pas l'air de perturber plus que ça les britanniques qui poursuivent leur déploiement ...


... et ils se dirigent avec la confiance d'une armée professionnelle vers un bois ... infesté par des Hurons (la bonne bonne branlée prise par Braddock ne leur à manifestement pas servit de leçon).


Dans le Poste, les Franches de la Marines regardent passer les gros des troupes régulières françaises : "c'est quand même classe une armée bien ordonnée."


Le colonel français motive ses troupes : "Messieurs, deux choses sont importantes aujourd'hui : nous sommes dans notre bon droit (c'est le roi qui l'a dit) et dieu est de notre coté (parce qu'il ne peut pas être des deux cotés en même temps ... surtout quand l'autre coté est anglican).


"Messieurs les Grenadiers ! Baïonnettes aux canons !!!"


Sans commentaire ...


Le colonel anglais (surnommé "Fatty" par ses hommes) forme une ligne de feu avec deux de ses compagnies.


Photo moche ... mais c'est pour masquer l'horreur de la guerre. Surgissant du bois, les Hurons tombent à bras raccourcie sur une compagnie du 44th et les artilleurs pour n'en faire qu'une bouché !!! SCAAAAAAALPS !!!!  


Dans la colonie, c'est moins réjouissant : les rangers et les indiens mohawks viennent de détruire deux détachements de la milice locale ... c'est la panique chez les civils. La Louise (a droite sur la photo) c'est trouvé un pistolet pour repousser les avances du lieutenant Johnny "belle gueule".


Un flanc de l'armée britannique a été complètement pulvérisé par les Hurons : une compagnie, l'artillerie et un capitaine (qui c'est quand fait le sachem dans un duel épique digne Hollywood). Les trois derniers Hurons du bois lorgnent sur le flanc bien exposer d'une compagnie de Homards.
Le bois du centre, aussi occuper par des Hurons bloque l'avancer des milices anglaises pendant que les grenadiers couvrent de leurs feux les villageois.


Alors que les Mohawks mettent le feu à une deuxième cabane (puis à une troisième) la milice de Quebec entre en action pour redresser la situation.


Le feu de l'action !!! J'adore le son du dé qui roule au petit matin ... ça sent la victoire !!!


Les Scots entrent eux aussi en piste en finissant les hurons du premier bois mais également avec les Marins qui avaient volés à leur secours.


La journée se tire ... et c'est la fin de la bataille ! Voyant un flottement dans la ligne britannique, le colonel français lance ses deux compagnies dans une charge à la baïonnette dans la plus pure tradition française. "Soldats ! Fixer baïonnettes aux canons ! En avant marche ! Pour dieu et pour le Roi !!!"
Le centre britannique cède ... les scots ont payé chère la destruction des marins et des hurons. Dans un dernier élan ... que dit-je ... dans une fougue digne d'un charge banzaï nipponne, le deuxième sachem huron parcours une centaine de mètres sous les dernières balles anglaises pour s'offrir le scalpe de "Fatty".
De son coté, le bourgmestre loge une balle dans la tête de Johnny "Belle gueule" mettant fin à ses prétentions matrimoniales sur la Louise et les derniers indiens mohawks sont fauchés par les tirs des bouseux revenus dans la partie grâce aux encouragements du curé de la paroisse.

VICTOIRE TOTAL des français, malgré des pertes assez lourde et la mise a sac de trois maisons de la colonie.

Et voilà qui conclue ma saison ludique ... je passe en mode estivale et ne pourrait repousser du plombs (a moins d'un trou imprévu dans mon planning) qu'a partir de septembre. Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

_________________
"Si l'histoire se répète, c'est que la première fois, personnes n'écoutait."
"Un légende, c'est l'histoire, le mensonge en moins, la poésie en plus."
avatar
jean le corbeau

Messages : 131
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 39
Localisation : Au Rohan, pas très loin du gouffre de Helm (Ht Savoie).

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum