L'étranger

Aller en bas

L'étranger

Message  Balian le Ven 6 Mai - 23:28

Salut la compagnie,

Hier soir partie sympa à mon club en utilisant le scenario l'étranger dont nous avons joué les deux premiers actes...

...la ville était bien paisible au petit matin alors que les rues s'animaient doucement sous un soleil déjà bien lourd...





Mais comme s'ils avaient eu le pressentiment d'un triste spectacle, notre couple de vautours était déjà perché sur la potence plutôt que de trouver refuge dans un endroit ombragé



Lorsque l'étranger est arrivé en ville, personne n'y a vraiment prêté attention, sauf Rosie la fille de joie qui n'avait d'yeux que pour son regard ténébreux...



Ca n'a pas trop plu à la bande de vauriens qui traine habituellement par la...il faut dire qu'avec eux Rosie en avait appris un wagon pour ce qui est de l'hygiène et que même le putois qui sévissait dans le poulailler du vieux Henri jadis aurait pu leur donner des lecons...

Qu'il s'agisse de résignation ou probablement du six coups rutilant sanglé à la hanche de l'étranger, toujours est il que c'est chez Rogan qu'ils noyèrent leur peine...pendant ce temps la belle Rosie était en bonne compagnie.

Quelques gémissements émis du premier étage et probablement un tonnelet de bière plus tard alors que le soleil était au zénith, nos trois lascars avaient chaud sous leurs chapeaux lorsqu'ils sortirent dernière le galant dans la rue et l'apostrophèrent en des termes qui auraient fait pâlir madame Edwards qui dirigeait la chorale des enfants de chœur.



Quelques invectives plus tard et même si l'étranger ne perdait pas son flegme, il était clair que tout ce beau monde ne se quitterait pas ami. Les mains des trois ivrognes se faisaient nerveuses et avaient tendance à se rapprocher de plus en plus de leurs colts.

L'étranger attendit calmement jusqu'au bout puis tout se déroula très vite, trois coups de feu résonnèrent dans la rue dont un qui fit sauter la bouteille que Butch tenait encore en main...c'en était trop en ca et le regard langoureux que Rosie lançait de sa fenêtre à son héros...n'écoutant que leur courage nos trois hommes prirent la fuite...

(Nb je romance mais ca s'est joué tellement vite que je n'ai même pas eu le temps de photographier la scène Very Happy )

Pour nos amis vautours tout cela était devenu bougrement passionnant mais ils déchantèrent bien vite en voyant les voyous tourner les talons pour retourner chez Rogan poursuivre leur œuvre de rafraichissement.



Ils le firent fort bien mais par dépit également car voulant se consoler dans les bras de Rosie, Butch se vit opposer une fin de non recevoir....décidément plus la journée avançait plus la bière avait le gout de vinaigre...si bien que Butch fila à leur repaire rameuter ses équipiers. Il était temps de régler son compte à l'étranger qui était tranquillement chez le barbier anglais...lord machin comme ils l'appelaient...

On le voit à droite sur cette photo de famille...de toute façon ils auraient été incapables de prononcer son nom dans leur état...



Une bonne heure après, tous les voyous étaient réunis et encerclaient la ville avec la discrétion d'un troupeau de bisons furtifs...

Manque de chance pour eux, notre étranger avait été engagé par un éleveur local pour jouer les fines gâchettes et protéger son cheptel de vaches sur lequel ils avaient l'habitude de prélever leur nourriture et le propriétaire terrien avait envoyé des hommes l'accueillir. Il était maintenant clair que l'odeur de la poudre allait se faire sentir dans la rue.


Un premier cowboy fit les frais d'un premier tir et eut à peine le temps de se dissimuler au coin d'une maison légèrement blessé à la cuisse...



Cela suffit à enhardir les malandrins, un instant plus tard, un autre gangster surgissait de derrière la cloture du magasin général alors que les balles commençaient à siffler en ville et vidait les deux canons de son calibre 16 dans le ventre d'un garçon vacher qui ne s'en releva pas...



Maintenant c'était une toute autre scène dans la rue, les gens pressaient le pas pour se mettre à l'abri et regrettaient l'absence du shérif.

Notre premier cowboy blessé recevait une nouvelle balle perdue en voulant se mettre à l'abri...sous les yeux impassibles de Chi Fu Mih le blanchisseur...



Mais un nouveau bandit surgissait de derrière chez Rogan et lui reglait son compte d'un coup de calibre 12, c'est fou ce qu'un homme ivre peut avoir d'assurance avec ce type d'engin...



Mine de rien ca commençait à prendre une sale tournure et la population n'avait plus trop envie de rire de la situation.

Un cow boy réussit un coup d'éclat et se rapprocha du bureau du shériff alors qu'il avait été surpris en pleine rue, il était temps de s'abriter et devenait très clair que la réputation de durs à cuire qu'avait la bande de Butch n'était pas usurpée.

Au passage il vidait son 6 coups dans les boyaux d'un bandit avant de se réfugier derrière une fenêtre...avant de tenter de mettre à mal un des porteurs de fusils qui parvenait miraculeusement à plonger derrière une pile de caisses en fort mauvais état...



Les coups de feu résonnaient partout maintenant, et le chef d'escorte des fermiers en profitait pour contourner les bâtiments par une impasse où il surprenait un malandrin en train de recharger son arme derrière une palissade...trouée...



La situation était désormais hors de contrôle, les longs manteaux des brigands étaient partout dans la rue et ils tiraient au jugé...mais une balle chanceuse toucha en pleine tête un nouveau cow-boy...c'en était trop, ces derniers prirent la fuite, Butch et ses gars restaient maîtres de la ville...



Quelques coups de feu partirent encore en l'air en signe de victoire des bandits qui se rendirent ensuite chez Rogan célébrer l'événement...



Et l'étranger dans tout ca me direz vous ?

Au premier étage, un gémissement de Rosie rappela alors à Butch qu'il était toujours en ville...



















_________________
"Buvons un verre, buvons en deux, à la santé des amoureux...
A la santé des amoureux...
Et merde à la reine d'Angleterre qui nous a déclaré la guerre !"

Charles Boquet
avatar
Balian

Messages : 1045
Date d'inscription : 27/10/2014
Localisation : Calvados

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étranger

Message  Michel 91 le Sam 7 Mai - 7:45

Rosie? Whole lotta Rosie? Twisted Evil

Superbe CR et table, bravo Wink
avatar
Michel 91

Messages : 3201
Date d'inscription : 05/06/2012
Localisation : Essone (91)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étranger

Message  Balian le Sam 7 Mai - 7:46

Merci Smile

C'est vrai qu'on aurait pu l'appeler abondance Wink

_________________
"Buvons un verre, buvons en deux, à la santé des amoureux...
A la santé des amoureux...
Et merde à la reine d'Angleterre qui nous a déclaré la guerre !"

Charles Boquet
avatar
Balian

Messages : 1045
Date d'inscription : 27/10/2014
Localisation : Calvados

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'étranger

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum