Païens vs Chrétiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Païens vs Chrétiens

Message  Nephalem le Mar 10 Fév - 12:06

Bonjour,
Dans l'optique de réaliser un nouveau scénario équilibré, j'ai fais un premier test avec un ami et en voici le résumé. La base de se scénario est une reprise de la période où le christianisme s'étendit en Europe de l'ouest et où les anciennes religions païennes furent en voie d'extinction notamment à cause de la traque des hérétiques par l'inquisition. Ainsi l'idée est de reprendre la chasse des derniers druides gaéliques par les chrétiens. Les druides peuvent aussi être des prêtres scandinaves chassés de leur foyer par l'émergence de la chrétienté dans les pays nordiques.
Pour le scénario deux personnages en plus des armées entre en jeu puisqu'il s'agit des objectifs. Ils ont leurs propres règles spéciales que je ne décrirai pas ici pour l'instant puisque non définitif, d'où la version test du scénario. Sachez seulement qu'ils sont comparable aux prêtres de C&C mais pas complètement puisque utilisez uniquement pour ce scénario. D'ailleurs, il ne sera pas possible d'utiliser des personnages prêtres dans les armées pour ce scénario pour éviter une redondance.


Pour la partie, il nous fallait une faction chrétienne, rôle rempli par les dévoués normands et une faction païenne, en l’occurrence ici les vikings. La faction chrétienne a pour objectif d’éliminer un druide que les païens vont bien entendu s’empresser de protéger. Pour aider les normands, un inquisiteur apportera sa bénédiction et tentera de châtier l’hérétique.


Comme un druide ça vit dans une forêt il est tout à fait normal de retrouver un décor rempli de bois sur la table de jeu. Le druide occupé à préparer de la potion (magique !) est près de sa hutte.

Les cavaliers normands au son de la marche des Walkyries, honteusement volée à leurs cousins germano-scandinaves, débarquent donc dans la forêt avec leurs grands sabots et leur inquisiteur. De l’autre côté, la horde viking n’est pas en reste et s’approchent en passant dans les bosquets.
Alerté par les événements, le druide s’empresse de rejoindre ses protecteurs en courant à grandes enjambés tandis que les vikings prennent position dans les bois. Au centre, des archers occupent un bois en retrait tandis qu’une unité de hirdmen, les gardes vikings, se positionne entre le dit bois et la hutte du druide qui elle est occupé par des guerriers. Une autre unité de guerrier tient à bonne distance les archers normands sur le flanc droit en restant à couvert dans un bosquet tandis que sur le flanc gauche, face à une unité de gardes normande, des hirdmen prennent position dans un marais.

Les Normands lancent l’assaut après avoir entamer légèrement les forces vikings à coup de flèches et de carreaux d’arbalètes. Le Seigneur Normand aidé de guerriers à cheval s’attaquent aux forces vikings défendant la hutte. Ils s’y reprendront à 2 fois pour éliminer les opportuns.

Pendant ce temps, le druide appelle ses amis les loups qui sortent des bois et attaquent les arbalétriers qui étaient restés à la pointe de l’armée normande en train de faire du tir au pigeon sur les vikings installés dans le marais. Les guerriers repoussent l’assaut animalier mais le Jarl viking va de lui-même superviser la manœuvre de ses archers en les faisant sortir du bois puis en assaisonnant les arbalétriers normands de flèches. Devant une telle volonté de les éliminer, les survivants n’ont d’autre fois que de reculer et de se rapprocher de leur seigneur à l’abri derrière la hutte.

Côté normand encore tout heureux d’avoir pris la hutte, le Seigneur ordonne à sa cavalerie de réserve, deux imposantes unités de garde à cheval, s’avancer. Il ne leur faut pas un mot de plus pour qu’ils s’élancent vaillamment à la recherche de l’action. L’une d’elle tombe sur les gardes vikings qui se croyaient à l’abri dans le marais, ceux-ci vont succomber pitoyablement et verront les portes du Walhalla rester fermer devant eux. L’autre, ayant le druide dans le viseur, traverse le champ de bataille pour s’attaquer aux archers vikings près desquels le druide s’était rapprocher. Les archers sont repoussés dans le bois qu’ils avaient quitté peu de temps auparavant.

Et les vikings me direz-vous, restent-ils amorphes ? Et bien non, au centre, le Jarl prend les choses en main de nouveau. Il fait déplacer ses guerriers restés en couverture dans le bois sur le flanc droit pour les amener à droite de la hutte et menacer le flanc de la cavalerie normande qui a attaqué la hutte puis il lance un assaut avec ses gardes sur cette unité en passant à travers la maisonnée du druide. Les hirdmen entament les forces normandes et les guerriers vikings finissent les restes. Le Seigneur normand se retrouve isolé au centre du champ de bataille avec l’inquisiteur à ses côtés et l’unique survivant arbalétrier.

Le jarl viking qui n’a pu participer à l’assaut sur les cavaliers normands et donc rester dans la hutte, charge le seigneur ennemi avec ses hirdmen mais l’instinct de survie de leur adversaire est le plus fort et le seigneur normand repousse même la mort. Pendant ce temps, l’unique loup ayant survécu aux carreaux des arbalétriers normands, s’est fait oublier et tel un chasseur ayant piégé sa proie se rue sur l’inquisiteur qui tombe sous les coups de mâchoire du diable personnifié.

Dans le même temps, les gardes normands ont encerclé le druide et dans un ultime baroud d’honneur à la gloire d’Odin, celui-ci refuse de se rendre et emporte deux adversaires dans sa mort.

Ceci conclu la bataille sur une égalité. Les chrétiens ont éliminé l’hérétique mais la perte de l’inquisiteur venu exprès de la papauté est un coup de poignard des païens porté à la chrétienté.

Premier bilan : Jouant les vikings, je me suis rapidement rendu-compte qu'il était possible pour le défenseur de protéger le druide en se mettant en fond de table et attendant tout simplement l'adversaire. Comme je voulais tester le scénario à fond, je n'ai bien sûr pas adopter cette tactique comme vous avez pu le lire. La possibilité pour obliger le défenseur à jouer serait d'avoir pour objectif d'éliminer l'inquisiteur, mais mon adversaire m'a fait remarquer qu'il ne l'aurait pas alors autant avancé et exposé pour aller chercher le druide.
Donc à creuser. Les capacités du Druide et de l'Inquisiteur ne nous ont pas semblé démesurées même si celles du druide sont nettement plus offensifs et l'Inquisiteur plus orienté soutien. Peut-être augmenter la portée de certaines capa de l'Inquiteur qui sont directement nuisible au druide car il n'est pas facile pour lui de s'approcher de sa cible.
Voilà pour ce test.

Nephalem

Messages : 117
Date d'inscription : 23/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://sagallt.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  Michel 91 le Mar 10 Fév - 23:31

Trés sympa ce CR, merci Wink
Je suppose que les loups ont-été joués en tant que guerriers?


Dernière édition par Michel 91 le Mar 17 Fév - 23:42, édité 1 fois
avatar
Michel 91

Messages : 2893
Date d'inscription : 05/06/2012
Localisation : Essone (91)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  Jppbill le Mar 10 Fév - 23:49

Oui très sympa, jolies photos.
ne pourrait-on pas imaginer un placement du druide et de l'inquisiteur style le défi.
après j'attends de voir les règles des deux persos mais résistance et fierté du seigneur de la foi ferait bien dans le thème.

_________________
Mon blog
avatar
Jppbill

Messages : 513
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 39
Localisation : Noisy le grand / KB

Voir le profil de l'utilisateur http://Bafjpp.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  hobby shop le Mar 17 Fév - 23:14

Un bien beau rapport de bataille, et j'aime cette approche du jeu, développer ce qui existe pour l'enrichir...

Je suis preneur de ton scénario, en mp, au cas ou...

Greg
avatar
hobby shop

Messages : 522
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 36
Localisation : grenoble

Voir le profil de l'utilisateur http://mobile.hobbyshop.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  Nephalem le Mer 18 Fév - 10:44

J'ai fais un deuxième test le week-end dernier où je me suis rendu compte qu'il fallait encore retoucher certains points du scénario. J'ai prévu une partie encore la semaine prochaine pour un dernier équilibrage et ensuite je le mettrai en lien téléchargeable sur le blog de mon association avec les autres scénarios déjà conçu (voir à cette adresse : http://sagallt.blogspot.fr/p/saga.html). Donc dispo fin du mois sans faute. Je demande juste une semaine de patience, merci.

Nephalem

Messages : 117
Date d'inscription : 23/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://sagallt.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  Nephalem le Mer 4 Mar - 10:38

Troisième test la semaine dernière cette fois-ci entre Normands et Gallois. Je pensais que ce serai le dernier, et bien... pas du tout encore un réglage à faire sur les compétences du Druide. Je vais y revenir mais avant un résumé de la partie :


Les normands arrivent en force avec leur cavalerie précédés par les flamands qui ont rapidement assaillit la hutte du Druide vide sous les yeux inquisiteurs du prêtre chrétien.

Le Druide s'est rapidement réfugié derrière les lignes de ses protecteurs, archers en tête, gardes du chef de tribu en soutien.

Voici une image du camp de bataille avec la hutte au centre et plusieurs zones boisées.

Les normands n'ont d'autres choix que d'assaillir les gallois et percer leurs lignes de défenses pour déloger le druide. L'assaut se fait principalement sur le flanc gauche.

Cependant les gardes normands se font attirer sur le centre et tombent dans un piège gallois. Harceler par les tirs ennemis, le dernier garde finit embroché par un javelot gallois.

Les Flamands se font attaquer par une meute de loups suite à l'appel du druide alors que les guerriers atteignaient enfin les archers gallois.

La cavalerie normande vient à leur secours, balayant les archers gallois tandis que les Flamands repoussent la meute enragée.

Sous l'impulsion de leur Seigneur qui tente de faire bonne figure devant l’Évêque présent, il se lance avec sa cavalerie sur les gardes gallois et en viennent à bout libérant le chemin jusqu'au bois où s'est réfugié le Druide.

Pris dans un élan de foi, le Seigneur Normand parvient à engager le Druide au corps à corps, mais les maléfices païens et la nature aide son protecteur et finissent par repousser l'assaillant.

Pendant ce temps, le chef de tribu gallois aidé de ses guerriers mettent en pièce la cavalerie normande mais au prix d'un sang qui n'a que trop été versé.

C'est ainsi sous le regard des Dieux de la nature que le combat final intervient, les deux chefs de faction s'affrontent en duel. Le destin sera terrible aucun d'eux ne gagnent ce combat, ils succombent tous deux à leurs blessures. Le Druide est vivant, l’Évêque injure le diable avant de prendre la fuite.

Les païens gagne la partie mais la barbe du Druide a faillit devenir plus blanche quelle ne l'était déjà.

Vous l'aurez compris je pense, deux personnages interviennent dans ce scénario : le Druide et l'Evêque (nommé ainsi pour le différencier du prêtre de CC).
L'Evêque possèdent quelques compétences agissant sur la fatigue pour aider les troupes chrétiennes a avancer rapidement et des compétences utilisable spécifiquement contre le druide (bloquer les compétence de celui-ci notamment) le seul souci est qu'il doit être à M du druide pour le faire ce qui est plutôt difficile surtout quand il est a pied, donc je conseille de l'utiliser à cheval. Mais comme ce n'est pas un guerrier, il risque de se faire éliminé rapidement s'il est trop avancé. Mais c'est un peu le même problème des Prêtres je pense.
Le Druide ne possède que 2 capacités mais très utile, l'une donne un bonus lors de la génération des dés d'attaque à une unité lors du tour du joueur, ce qui n'est pas un problème en soi. L'autre est la possibilité de déployer une unité de 6 loups dans un bois lors de la phase d'ordre. La difficulté est là. Sur les deux premiers tests, les loups pouvaient être appeler plusieurs fois, mais il fallait tout de même qu'il n'est plus de loup sur la table de jeu pour les rappeler. Je me suis rapidement rendu-compte que les joueurs les utilisaient généralement en les déployant dans le dos de l'armée adverse. cela leur permettait de ralentir fortement l'armée adverse puisqu'à peine déployé ils étaient déjà sur une unité ennemie et la bloquant sur plusieurs tours. Déjà que les attaquants avaient du mal à atteindre le Druide, là s'était infaisable. En plus cela donnait un sacré avantage au défenseur en ayant une unité de plus et abondamment sacrifiable. Le But premier des loups lorsqu'on a créé l'unité était de soutenir le druide et donc de combattre avec lui. Ce que ne font pas les joueurs au final. Donc j'ai proposé de les déployer uniquement dans un bois à L du Druide. Mais il s'avère qu'en fonction du positionnement du terrain, le druide puisse ne pas appeler les loups, arghh!!!

Donc on en est venu à ce dire qu'il faut limité à une seule fois l'utilisation des loups pour ne pas déséquilibrer la partie tout en permettant au joueur de les déployer ou il le veut sans pour autant lui donner un gros avantage... difficile d'apprécier... On a ajouté alors la restriction qu'il ne pourra déployer l'unité de Loups que dans un bois qui se trouve à plus de C de toute figurine ennemie.
Du coup, on fait un nouveau test mi-mars pour voir ce que cela donne et si c'est bon on vous met le scénario en ligne.

Nephalem

Messages : 117
Date d'inscription : 23/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://sagallt.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  hobbyone le Mer 4 Mar - 11:06

Bravo pour votre travail. Il faut que vous me fassiez tester. geek

_________________
Vous aimez jouer, nous aussi ! Studio Tomahawk
avatar
hobbyone
Admin

Messages : 679
Date d'inscription : 14/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  Mac Gregor le Mer 4 Mar - 18:03

Si je puis me permettre,
pourquoi ne pas limiter la distance à laquelle les loups peuvent s'éloigner du Druide ce qui garderai l'esprit protection du druide.
avatar
Mac Gregor

Messages : 186
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 59
Localisation : Aniche 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  Michel 91 le Jeu 5 Mar - 0:37

Ou bien un jet de dé aléatoire á chaque tour (+1/tour par exemple) jusqu'á ce que les loups soient générés, avec un jet aléatoire aussi pour déterminer leur distance d'arrivée par rapport au druide et/ou á l'ennemi, cela redimensionnerait peut-etre un peu leur "puissance" Wink
avatar
Michel 91

Messages : 2893
Date d'inscription : 05/06/2012
Localisation : Essone (91)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  Jppbill le Jeu 5 Mar - 1:01

J'aime bien l'idée des loups en garde raproché, mais je conçois aussi que ça va a l'encontre de l'idée d'une meute sauvage invoquée. Elle s'active comment cette unité? gratuitement où avec des dés saga (guerrier)? Bien sur, elle ne bénéficie pas des capacité du tableau?

_________________
Mon blog
avatar
Jppbill

Messages : 513
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 39
Localisation : Noisy le grand / KB

Voir le profil de l'utilisateur http://Bafjpp.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  Nephalem le Jeu 5 Mar - 3:42

@ Hobbyone : Quand tu veux après le test du 14 mars.

J'ai bien fait de mettre le sujet, certaines solutions que vous me proposez sont très intéressante.

Pour répondre à la question de Jppbill : L'unité a une activation gratuite par tour, elle ne génère pas de dé Saga (normal je pense puisqu'elle ne fait pas partie de l'armée) et ne peut utiliser le plateau de la faction (pour les mêmes raison). Cependant elle peut être activée par le Druide, et uniquement lui, comme la règles nous sommes à vos ordreset Côte à côte d'un seigneur.
Avec ses règles, je pensais que les joueurs allaient les exploiter à fond en utilisant les loups près du druide. Mais comme expliqué précédemment ce ne fut pas le cas.

L'idée de limité la distance au Druide en mettant par exemple une fatigue en plus à l'unité, un peu comme les gardes royaux avec Charlemagne me semble perspicace.

Nephalem

Messages : 117
Date d'inscription : 23/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://sagallt.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  Nephalem le Jeu 19 Mar - 10:57

Dernier test de notre scénario entre les Païens et les Chrétiens. Nous avons modifié légèrement les règles spéciales des Loups afin qu’ils n’apparaissent pas n’importe. Maintenant à la fin du tour du joueur qui les contrôle si ceux-ci sont à plus de M du Druide, ils prennent automatiquement une fatigue.



Donc voici le résumé de la bataille. Pour changer des normands, j’ai opté pour du Jomsviking, Laurent a gardé les gallois. Bon du coup, Les Jomsvikings se sont christianisés d’un coup hop, sûrement lors d’une campagne auprès des byzantins on va dire pour se donner bonne conscience, par Thor ! Ah non, je ne peux plus dire ça du coup.

Revenons à nos moutons tous légers comme la neige qui tombe sur notre champ de bataille. Effectivement campagne hivernal pour les Jomsvikings qui partent dessouder le Druide rebelle à la demande de l’ecclésiastique du coin. Et v’là ti pas que les gallois ramènent leur fraise… en hiver c’est dur de trouver des fraises. Pas grave ça fera plus d’action pour mes Joms.

Le druide est dans sa hutte, je concentre principalement mes forces sur le centre et la droite car en face sur mon flanc gauche, Laurent a installé 2 unités de levées avec arcs, inutile de dire que mes Joms auront le corps plombé de flèches avant de les atteindre, du coup, une seule unité de guerrier y fait face mais retrancher dans les bois. Mon erreur fut d’avoir mis mon ecclésiastique dans le même secteur, et donc qu’il me sera inutile pendant les 2/3 de la bataille, dommage.

Chez le gallois, Laurent a renforcé une unité de guerrier en la mettant à 12, le surplus forme une petite unité de 4 qui reste gentiment derrière. Son Seigneur s’entoure de gardes à pied et de gardes à cheval. C’est eux qui s’activent en premier.

Sans surprise, le Druide cours à grandes enjambées vers ses défenseurs, tandis que les gallois avancent d’un seul homme, ignorant les terrains difficile, l’armée prends position et attends mes Joms le pied ferme. L’accès au druide est fermé par la garde et la grosse unité de guerrier qui s’est savamment placée dans le bois à droite de la cahute du Druide en fer de lance.

Pas le choix, c’est un goulot d’étranglement entre la hutte et le bois et si j’aventure mes Joms, ils font se faire massacrer. Je dois déverrouiller ce cadenas et la seule que je vois est d’éliminer l’unité de guerrier. Mes Gardes les plus à droite débute un mouvement de contournement tandis que j’envoie une première vague de guerriers se casser les dents sur les gallois protégeant la forêt. Ils répliquent ensuite par des javelots mais ils refusent de sortir, on comprend pourquoi au vue d’une certaine capa chez les gallois, sadiques ! Mais les Jomsvikings ont eu aussi de la ressource. Pendant 2 tours, Laurent a refusé que j’augmente ma colère, cependant des arguments de points l’on fait craqué au début du 3° tour. Enfin à moi le Graal, 6 points de colère, la fureur de mes Joms est à son paroxysme au 4° tour, nayk, nyak, nyak !

Ayant avancé ma seconde unité de garde avec mon Seigneur a l’entrée du goulot d’étranglement, j’utilise Jomsborg et fait des unités de Laurent mes pantins : J’éloigne ses unités d’archers pour éviter quelques flèches potentiellement meurtrières, je chasse les Loups appelés à la rescousse entre-temps loin du Druide, je fais sortir la grosse unité de guerriers du bois, fait reculer les gardes qui gardent (après tout c’est leur fonction, non ?) et le Druide et leur Seigneur, et je fais avancer le Seigneur Gallois à TC de mes gardes. Je peux vous dire que ceux-ci s’en sont donnés à cœur joie pour étriper le Seigneur adverse.

De même les gardes sur le flanc droit puis les guerriers survivants sont tombés sur les gallois fraichement sortie de leur bois. Mais ils ont eu les yeux plus gros que la tête car 5 gallois s’en sont sortie quand même après s’être de nouveau réfugier dans les bois. Par grave, ma victoire fut que Laurent perd 2 dés Saga et là tout changea. La défense galloise s’effrita. M’attendant à une contre-attaque principalement contre mon Seigneur un peut isoler entre la maison et le bois, j’avoue avoir eu peur de le perdre moi aussi, mais les dés furent avec moi où plutôt contre Laurent. Il ne put répliquer qu’avec quelques javelots, sans grand dommage. Mon objectif était à porté mais mon Seigneur isolé je fus obligé de faire venir à sa hauteur l’unité de guerrier resté en arrière mais aussi celle qui s’était caché dans le bois avec l’Ecclésiastique. Les archers en face n’étant plus une grande menace, Laurent utilisait ses dés Saga pour activer en priorité là où il y avait le feu, c'est-à-dire autour du Druide, il était obliger d’abandonner ses archers.

Les gardes Gallois à pied étaient le dernier obstacle sérieux avant d’atteindre le Druide. Et sa cavalerie alors me direz-vous ? Je n’ai pas trop compris pourquoi Laurent l’avait déplacé derrière la maison mais au vue de la situation actuelle, elle n’avait pas la place d’intervenir malheureusement pour lui, ses gardes à pied étaient devant bloquant ainsi le passage. Bon je les attaquais avec mes 6 gardes et mon Seigneur.

Et là, paf ! Mes Joms s’écrasèrent sur un mur, impossible de les terrasser, mon Seigneur et seulement la moitié de mes gardes purent reculer, échec total ! Laurent reprit des forces et lança alors les Loups sur les gardes survivants, un seul survécu mais 3 Loups furent abattus.

Les histoires les plus courtes étant les meilleurs et comme nous atteignons le 7° tour, il était temps que cela cesse ! Avec l’arrivée de l’Ecclésiastique et de 2 unités fraiches de guerrier, mes Joms firent un nettoyage par le vide. Nous perdîmes la trace des 4 guerriers gallois rester dans le bois, les Gardes gallois furent repousser par l’assaut de la première unité de guerriers Joms tandis que l’autre profitait de son élan sur les guerriers des bois pour en finir avec les Loups.

Mon Seigneur était dans la place, nettoyée, face au druide, regard de tueur, la barbe frémissante, sa hache lui brulait les mains et… L’Ecclésiastique tenta d’exorcisé le Druide, oui je tentais une de ses capa pour tester quand même c’est le but de la partie, qui n’eut pour effet que d’énervé un peu plus mon Seigneur Jomsviking qui n’eut aucune pitié du pauvre barbu.

Objectif atteint. Je ne parle pas de la victoire Jomsviking mais de l'équilibrage du scénario. Les dernières modifications ont été dans le bon sens. Merci à Laurent pour avoir fait le cobaye une dernière fois.
Vous pouvez le retrouver à l'adresse suivant :http://sagallt.blogspot.fr/p/saga.html
Le titre du scénario est Le Dernier des Païens.

Nephalem

Messages : 117
Date d'inscription : 23/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://sagallt.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  hobbyone le Ven 27 Mar - 13:09

Une bande de Normands, qui ne se souvenaient plus de leurs cours d'histoire (laquelle n'avait pas encore eu lieu), c'est engagée sur les chemins de notre grande mère patrie, pour y installer leurs satanée religion. Mais ils ont vite compris que ce n'était pas la bonne saison, sauf pour faire des marrons glacés... c'est d'ailleurs ce qui est arrivé sauf que ce sont avec leurs c.... qu'ils ont été fait. Bon par contre il ne restait pas grand monde pour les manger...
Sympathique partie. Merci Cedric. ..
à refaire.
bravo pour le scénario. Vous pouvez y aller....

_________________
Vous aimez jouer, nous aussi ! Studio Tomahawk
avatar
hobbyone
Admin

Messages : 679
Date d'inscription : 14/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  Jean46 le Ven 27 Mar - 19:20

Super! Merci pour ces parties et tout le travail sur le scénario.

Jean46

Messages : 207
Date d'inscription : 03/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Païens vs Chrétiens

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum